FLORA ARCHIBALD / SOLO SHOW

Vernissage Jeudi 13 septembre 2018 de 17h à 21h

Exposition du Vendredi 14 septembre / Samedi 27 octobre 2018

Originaire du Viêtnam, Flora Archibald a été adoptée très jeune. Aujourd’hui âgée de 26 ans, elle tente toujours de retracer son histoire, par de petites bribes que constitue chacune de ses œuvres. Centrée sur les rencontres humaines et les lieux qu’elle a pu fréquenter, son travail se compose autour de trois thèmes : les représentations humaines, les listes et les salles de réunion.

Réalisés à l’encre ou au stylo - le plus souvent dans une palette primaire - ses dessins sont très symboliques, peuplés de personnages aux contours bruts, superposés les uns aux autres, l’air graves. L’aspect narratif est uniquement donné par des annotations ou morceaux de texte qui accompagnent ces scènes. Nous pouvons y retrouver une femme mariée, une poupée, deux Indiens ou le trio père, mère, fille, renvoyant directement à la situation de Flora. Ce qui frappe de prime abord, c’est le rapprochement au travail de Jean-Michel Basquiat. Représentation des hommes, des couronnes, traits, les graphismes sont similaires. Pourtant, Flora a découvert son travail il y a peu de temps, lorsqu’une personne lui a fait remarquer les similitudes esthétiques.

 

Dans un autre registre, Flora liste au stylo à bille les prénoms de toutes les personnes qu’elle a rencontrées depuis ses plus vieux souvenirs, sur de simples bouts de papier. Ces suites de mots et de lettres s’enchevêtrent et donnent à voir un rythme dont le graphisme s’approche de l’abstrait. De la même manière, Flora regroupe des lieux qu’elle nomme «pharmacie», «boutique», «coiffure», «optique», «laver», sous forme de carrés disposés à la suite, sortes de vitrines aux- quelles elle attribue des éléments symboliques.

 

Enfin, la galerie présente toute une série d’œuvres qui représentent des salles de réunion, de spectacles ou de cinéma. Celles-ci sont vues de dessus, comme étirées du centre vers l’exté- rieur, à la manière d’un plan mêlant des aplats et des objets en perspective. Cependant, à l’inverse d’un plan architectural, ces dessins incluent des personnages et confèrent à ces représentations de lieux d’interactions sociales une symbolique de réunion sociale.

 

Si les thèmes de l’adoption et de l’abandon ne sont pas directement mentionnés dans les travaux de Flora, ils sont présents tout au long de son œuvre en toile de fond. Ce fil rouge lie ces sujets que Flora ne cesse d’explorer dans le but de reconstituer son histoire et comprendre ses origines.

IMG_2880.jpg

Sans titre

Gravure sur papier, 38 x 28 cm

IMG_2911.jpg

Sans titre

Aquarelle et encre sur papier, 25 x 32,5 cm

IMG_2935.jpg

Sans titre

Stylo bille sur papier, 21 x 29,7 cm

IMG_2907.jpg

Sans titre

Aquarelle et encre sur papier, 21 x 29,7 cm

IMG_2886.jpg

Sans titre

Aquarelle et encre sur papier, 29,7 x 21 cm

IMG_2896.jpg

Sans titre

gravure sur papier, 32,5 x 25,5 cm

La Galerie de l'Art Singulier

96 rue Didot - 75014 Paris

Sur rendez-vous 

Du Mercredi au Samedi de 14h à 19h

lagalerie.lescolombages@afg-autisme.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon